378 Correspondance de Suzanne LENGLEN : aux enchères 11 mars à drouot




Suzanne LENGLEN (1899-1938), championne de tennis française, surnommée «la Diva», fut la première star internationale du tennis féminin. Elle demeura invaincue jusqu’en 1926.
Exceptionnelle correspondance adressée par la championne à son grand ami «Coco» Gentien, champion de tennis et ami d’Alain Gerbault.

La correspondance est constituée d’un ensemble de 49 lettres autographes signées, rédigées à l’encre mais aussi au crayon à papier, sur son papier à lettres de la Villa Ariem, à son chiffre ou à l’en-tête des différents hôtels où elle résidait.
Ces lettres ont été adressées au cours de deux périodes. Une première, entre janvier 1924 et mai 1928, correspondant à l’apogée de sa carrière et une seconde période en 1935, époque à laquelle la championne, devenue professionnelle, participa à des tournées exhibition aux Etats-Unis et en Angleterre et créa sa célèbre école de tennis.

40 000 / 50 000 €

Cette correspondance est du plus grand intérêt pour une connaissance beaucoup plus profonde de la «Diva».

C’est une correspondance très intimiste, Coco Gentien était son plus fidèle confident. Les sujets abordés montrent les rapports que les deux champions entretenaient, et la totale complicité qu’ils aimaient entretenir. On apprend ainsi beaucoup sur la vie personnelle de Suzanne Lenglen, amoureuse, parfois même de chevaliers servants jusque-là ignorés, sur sa maladie ou son passage dans le monde du tennis professionnel.
Dans la première partie de la correspondance, on trouve aussi de nombreuses informations sur sa vie de championne, sur ses entraînements avec son père, ses partenaires, la préparation de la compétition, les rencontres de grands tournois et les rapports avec ses différentes adversaires et autres joueuses. Les lettres sont généralement adressées de la Villa Ariem, à Nice, ville de résidence de Suzanne Lenglen. La championne rédige des lettres longues de plusieurs pages, une en possède même onze, elle avait en effet pour habitude, avec son ami Coco, de reprendre sa lettre écrite la veille, et de la continuer, parfois même sur plusieurs jours, ceci expliquant la longueur de ses lettres. Lorsque la «Diva» n’est pas à Nice, elle écrit de ses lieux de villégiature ou de compétitions, Milan, Biarritz, Minneapolis, San Remo, Vintimille, St-Moritz, New-York, Denver, Paris... A partir de 1935, ses lettres sont adressées de Paris et de Londres. L’intégralité de cette correspondance forme un ensemble de 210 pages, généralement de grand format.





Actualités | Vente Bayeux Dimanche 10 décembre 2017 | Vente Bayeux Dimanche 21 mai 2017 | Vente Bayeux 17 avril 2017 | Vente Bayeux 16 avril 2017 Léandre | Vente Sport avec Audap Mirabaud 11 mars 2017 Drouot | Vente Bayeux Dimanche 4 décembre 2016 | Vente Bayeux 11 novembre 2016 | Vente Bayeux Jacques Pasquier 13 juillet 2016 | Vente Bayeux Artistes Normands 15 mai 2016 | Vente Bayeux 27 Mars 2016 | Vente Bayeux 6 décembre 2015 | Vente Bayeux 11 novembre 2015 | Vente Sport Audap Mirabaud 30 mai 2015 | Vente Bayeux 10 mai 2015 | Vente Bayeux Lundi 6 avril 2015 | Vente Bayeux Peintres Normands Dimanche 30 novembre 2014 | Vente Bayeux Mardi 11 novembre 2014 | Vente Bayeux Lundi 14 Juillet 2014 | Vente Bayeux Dimanche 18 mai 2014 | Vente Ateliers - Bayeux Samedi 22 mars 2014 | Vente Artistes normands 1er décembre 2013 | Vente Bayeux Lundi 11 novembre 2013 | Vente Bayeux Samedi 13 juillet 2013 | Vente Les Artistes Normands 26 mai 2013 | Vente Sportissime 16 avril 2013 | Expositions | Expositions en cours ou à venir | Expositions passées | Revue de Presse | Eric Lefèvre Expert en Tableaux XIX et XX ème | Contact | Mentions légales | Publications











Derniers tweets
Eric LEFEVRE : Happy New Year - Bonne année 2018 C'est avec cette jolie partie de tennis sur la plage que je vous souhaite une bel… https://t.co/NXXxoxUNP1
Eric LEFEVRE : Vu dans Ouest-France du 11 juin 2017 : Ouistreham Riva-Bella vue par les peintres:... https://t.co/Vb6L2GbdqD https://t.co/jaw3TcSuzg
Eric LEFEVRE : Exposition Ouistreham Riva-Bella à travers la peinture 1850-1950 : 15 juillet au 17... https://t.co/dWhh0ZD7HW https://t.co/kGKo79OmPd